Anal

Fantasmes / Anal

Le plaisir anal, qui se pratique de plus en plus lors des ébats et des jouissances en solo, reste encore un sujet à tabous. Longtemps considéré comme la particularité de la sexualité homo, il est également associé à différentes maladies sexuellement transmissibles. Pourtant, l'érotisme anal est la plus ancienne manifestation de la sexualité humaine. Par ailleurs, cette zone érogène encore méconnue qu'est l'anus (au niveau des fesses, du cul, du postérieur, derrière) offre différentes possibilités de stimulations et sensations. Au même titre que la sodomie qui en est sa dérivée, le plaisir anal, qu'il soit ou non accompagné de pénétration, est facilement accessible à travers la langue, le pénis, les doigts et les sextoys dédiés à l'anus. Et choisir telle ou telle pratique n'est qu'une question de préférence personnelle. Ce choix appartient entièrement au couple qui a choisi d'expérimenter le plaisir anal et d'expérimenter l'orgasme anal.fist

Le sexe anal en solo

Comme toute autre pratique sexuelle, le plaisir anal peut être atteint pendant la masturbation en solo. Il vous faut pour cela prendre le temps de ressentir, d'explorer les différentes sensations ainsi que les plaisirs procurés en massant régulièrement l'extérieur de l'anus avec un doigt ou un sextoy. Si vous ressentez l'envie d'aller plus loin dans votre quête du plaisir anal, il vous faudra peut-être pratiquer la pénétration en commençant avec un doigt et en appliquant des lubrifiants anaux. Lors de cette pénétration anale, ne négligez pour autant les autres points érogènes tels que la zone rectal et les muscles du sphincter en prenant le temps de faire des mouvements circulaires et des mouvements de va-et-vient. À noter au passage que le rectum est une zone très délicate qui doit être abordée avec prudence. Enfin, prenez aussi le soin d'apprendre comment réagissent les zones à la pénétration ou encore à la dilatation.

Le sexe anal en couple

Dans le couple, le désir anal peut aussi se concrétiser à travers la stimulation de l'anus et sa pénétration. Toutefois, il nécessite l'implication des deux partenaires afin que celui pénétré puisse se relaxer pendant les ébats. Bien avant d'enculer votre partenaire, un minimum de confiance est de rigueur pour atteindre le plaisir anal dans de meilleures conditions. Bien avant les ébats et notamment lors des préliminaires, vous devrez donc préparer l'anus à la pénétration : un minimum de lubrifiant ou de vaseline suffit pour le faire dilater. N'hésitez donc pas à utiliser les techniques de préliminaires adaptées à l'anus : l'analingus, la feuille de rose, le massage prostatique chez l'homme, etc. Lors de la pénétration, commencez doucement puis pénétrez plus profondément jusqu'à obtenir le rythme de va-et-vient le plus plaisant possible. Côté position, recherchez la meilleure combinaison possible, et commencez par la plus accessible, telle que la position en levrette.

Quelques conseils pour atteindre le plaisir anal

Comme l'anus est une zone pansexuelle, il apprécie donc toute une gamme de stimulations. Cependant, beaucoup rencontrent des expériences négatives avec le sexe anal (en particulier avec la pénétration anale), à force de se précipiter tête baissée lors des ébats. Pour éviter toute mauvaise surprise lors de votre première expérience de sodomie, prenez donc le temps de connaître votre corps et de savoir comment l'anus réagit à la dilatation et à la pénétration. Avant d'expérimenter la pénétration, de nombreux couples apprennent à connaître leur propre corps en stimulant la zone anale à travers l'utilisation d'un lubrifiant à base d'eau ou de silicone. Lors de la pénétration, n'hésitez pas à ralentir le rythme si jamais vous ou votre partenaire ressentez de la douleur. Après tout, un coït interrompu sera moins désagréable qu'un autre douloureux : vous pouvez toujours renouveler cette expérience en prenant soin de procéder autrement et en évitant de griller les étapes de préliminaires ! Par ailleurs, abusez des lubrifiants et des sextoys anaux pour maximiser la stimulation tout en évitant les effets douloureux de la pénétration. Enfin, dans le couple, vous devez instaurer un climat de confiance et de communication qui permettra à l'expérience sexuelle de se passer dans les meilleures conditions.

Plaisir anal : sodomie homo et hétéro, massage prostatique