Asiatiques

Partenaires / Ethnicité / Asiatique

Pour l'hommes européens, les charmes de l'Extrême-Orient constituent un véritable fantasme, avec des femmes souvent perçues comme coquines et avec une sexualité complètement débridée. La culture Nippone voue même à la pornographie un culte à mi-chemin entre la représentation artistique et l'éveil des sens. La japonaise est vue comme une geisha, sexuellement expérimentée et physiquement désirable, elle incarne la désinvolture de la femme qui veut se faire prendre dans tous les sens jusqu'à l'épuisement.

Chinoise ou japonaise, sachez les différencier

Aux côtés de la japonaise, on retrouve aussi la chinoise, plus timide et plus innocente, ce qui a pour effet d'exciter ses partenaires. Contrairement à la femme orientale, l'asiatique est souvent petite et fine, ce qui a pour effet d'avoir davantage envie de la malmener, de la prendre par derrière et de la faire gémir de plaisir jusqu'à l'éjaculation finale. C'est la fragilité apparente de la japonaise et de la chinoise qui donne davantage envie de les démonter au lit avec une grosse queue.

Au-delà de l'image que l'on a de la geisha, il existe aussi d'autres fantasmes qui nous viennent du Japon, notamment véhiculés par le manga qui laisse libre cours aux envies sexuelles de tout bord. Véritable poupée, la japonaise est sublimée aux yeux de l'Occidental par une culture qui met en avant le plaisir charnel de façon décomplexée. Le petit cul de l'asiatique ne devient qu'une surface sur laquelle infliger une punition injuste mais salvatrice des deux côtés.

La thailandaise pour des massages sensuels

Mais les fantasmes pour les femmes asiatiques ne se limitent pas seulement à l'Extrême-Orient, puisque la thailandaise aussi a la particularité d'attiser les érections de ses prétendants. Avec son teint exotique et ses traits fins, elle attire chaque année des milliers de touristes qui viennent dans l'espoir de la prendre en levrette pour finir en lui éjaculant sur le visage pour la soumettre et la dompter. Sa réputation n'est pas un mythe, surtout lorsqu'on sait que tous les hommes s'étant envoyés en l'air avec une thailandaise confirment une baise torride.

Qui n'a jamais rêvé de mettre une asiatique à quatre pattes pour l'enfiler sans retenue, en la prenant par le cou pour dévorer chaque partie de sa nuque. Avec des filles et des femmes aussi fines, la sodomie prend tout son sens et la volonté de les enculer s'accroît au fur et à mesure que celle-ci nous lancent des regards coquins, voilant à peine la chaleur qu'elles portent. Au final, les hommes fantasment sur ces femmes, parce qu'elles savent comment bien faire jouir leurs partenaires.

Femmes asiatiques : le fantasme d'une sexualité débridée