BDSM

Fantasmes / BDSM

On parle de BDSM pour désigner : bondage, discipline et Sado masochisme. Dans ce genre de pratique sexuelle, les deux partenaires passent un espèce de contrat tacite dans lequel l'un accepte d'être l'esclave sexuel de l'autre. Cela veut dire que la personne se situant dans un état de soumission accepte des pratiques qui amènent à la douleur mais elle accepte également de se contraindre et d'être humiliée par le dominateur. De très nombreuses pratiques existent autour du BDSM. Revenons sur ces pratiques. 

Le fétichisme sexuel est une pratique qui peut se référer au BDSM

Le fétichiste va être excité en touchant ou voyant quelque chose. Des fétichistes peuvent également être excités par une situation ou une partie du corps. Dans ce dernier cas, on parle de fétichistes partialistes. Ces fétichistes sont excités par le simple fait de voir ou de toucher une partie ou plusieurs parties du corps. Communément, on parle de fétichiste des pieds mais également des fesses, des mains mais plus rarement du nez, des narines lou même des nombrils ! Il existe également des fétichistes d'objet qui sont particulièrement excités à l'idée de toucher ou voir des gants, des chaussures et communément des bottes pendant l'acte sexuel. Enfin, les fétichistes de matière comme le cuir ou le latex apprécient de faire l'amour en étant au contact de cette matière. 

Qu'entends on par SM ?

Il s'agit de prendre du plaisir par la douleur. Le ou la  masochiste ou dominateur/dominatrice  prendre du plaisir à humilier la personne faisant preuve de sadisme. Chaque partenaire sexuel a son rôle à jouer et ils évoluent sous forme de scénario. Le Sado Maso peut contraindre l'autre, peut le blesser ou/et l'humilier en utilisant des objets ou pas. La fessée est monnaie courante dans ce genre de pratique SM. Le sadique est également souvent attaché à un moment du scénario. Le but est que le sadique accepte de se soumettre à tout type de punition que lui infligera le masochiste. Bien entendu, il est opportun de mettre en place un mot, un signe qui indique que la situation va trop loin. 

Le bondage est une pratique SM particulièrement appréciée et prisée par les personnes adeptes du Sado Masochisme. Cette pratique revient à attacher le sadique et ce, dans le cadre du jeu de rôle et du scénario sexuel. Les modes de ligotage sont divers et variés puisque d'autres modes que la corde ont été observés. Les corsets par exemple peuvent servir au bondage, les camisoles, des combinaisons en latex... Le water-bondage implique d'attacher le sadique sous l'eau... Bien entendu, il convient de prendre garde à mettre en oeuvre correctement ce type de pratique. 

Une pratique qui utilise beaucoup d'accessoires

Le gode ceinture est un sextoy qui peut être utilisé par les coules homos, hétéros, par les hommes comme les femmes. Ce godemichet est fixé sur le corps et ce, à l'aide d'un harnais. Ce gode ceinture peut pénétrer un homme par voie anale ou une femme bar voie anale, vaginale et buccale. Certaines femmes sont extrêmement sensibles à la double pénétration. Ce gode se place en général à la place des organes génitaux masculins mais on peut décider de le fixer ailleurs afin de changer de position, de pouvoir pénétrer deux partenaires à la fois. Il existe différents modèles de gode ceinture. Ceux très réalistes qui imitent la forme et la texture du pénis ou d'autres plus stylisés, à la forme plus conique, plus courbé. Ces derniers sont conçus pour pouvoir atteindre et stimuler la prostate ou le point G. Il existe des modèles dans lesquels il y a même des testicules. Différents matériaux existent : du verre, de la céramique, du silicone, du latex.... Certains sont même vibrants afin de stimuler encore plus celui pénétré par le gode ceinture. Dans le cas des pratiques liées au BDSM, les femmes peuvent apprécier la toute puissance qu'elles ressentiront en étant dotée d'un pénis et pourront soumettre leur partenaire masculin en le pénétrant. 

BDSM : Bondage, Discipline et Sado-Masochisme