Fétichisme

Fantasmes / BDSM / Fétichisme

L'un des multiples avantages de l'époque moderne, est la façon dont les mœurs se sont progressivement libérées de toute contrainte sociale, levant ainsi la plupart des tabous liés aux vices et aux fétichismes sexuels d'une large partie de la population. Chaque individu est en mesure d'avoir un fétichisme ou plusieurs qui le caractérisent personnellement et qui génère en lui une excitation supérieure à la sexualité telle qu'elle est perçue de façon classique. Nous nous rendons de plus en plus compte qu'une sexualité traditionnelle bride malgré elle la libido des amants les plus dévoués alors qu'une exploration en profondeur de nos fétichismes nous conduit à une épanouissement sans précédent.

Le fétichisme des pieds

L'adoration qu'ont certains hommes pour les pieds des femmes reflète une fétichisme bien plus profondément encré en eux. Ils recherchent chez leurs partenaires une certaine forme d’autorité sexuelle dans laquelle ils s'identifient parfois en tant qu'esclaves lubriques de leur partenaire. Le pied fait figure à la fois de l'écrasement mais aussi d'une certaine forme de saleté qui a tendance à exciter certains amateurs. De plus en plus de sites pornographiques comptent une rubrique exclusivement dédiée à ces fétichismes où l'on peut voir des hommes et des femmes lécher goulûment des orteils masculins ou féminins pour le plus grand plaisir de celui qui regarde la vidéo.

Dans le même registre des fétichismes classiques des pieds, on retrouve l'altocalciphilie, plus connue comme l'excitation que ressentent certains fétichistes à la vue de femmes portant des talons aiguilles. Le contact de la semelle de ces chaussures peut aisément provoquer les érections les plus mémorables chez celui qui affectionne tout particulièrement ce genre de pratiques. Le contact peut se faire de différentes façons, soit par l'écrasement, y compris celui hautement symbolique des parties génitales, soit pour l'amateur de mettre directement le bout des talons aiguilles dans la bouche. Ce fantasme est bien plus répandu que ce que l'on pourrait bien croire.

Cuir, fourrure ou latex ?

Ces dernières années, le latex s'est imposé comme matière star de tous les amateurs de BDSM (bondage, dominance and submission, sadomasochism), servant à différents niveaux, autant pour les costumes que pour les divers accessoires. Mais la doraphilie est longtemps restée dans l'ombre de la latexophilie. En effet, le doraphile est celui qui ressent d’énormes frissons au contact de fourrure avec sa peau. Ce fantasme peut tout aussi bien toucher les hommes que les femmes, et ce n'est pas un hasard si de plus en plus de jouets sexuels incluent la fourrure dans leur composition. 

Que l'on trouve les femmes enceintes bandantes ou que ça soit les shemales (femmes à bites), il est important de vivre pleinement ses fantasmes dans la vie, afin d'éviter toute frustration. Cependant, il est particulièrement délicat de réaliser certains fantasmes, à l'instar du viol - fantasme par excellence des hommes et des femmes -, qui peut être mis en scène avec sa ou son partenaire. L'esprit humain regorge de différents fantasmes venant de tout bord, dont certains peuvent souffrir d'impopularité mais l'Histoire a prouvé qu'avec le temps, la plupart des fantasmes tendent à se vulgariser progressivement.

Fétichisme des pieds, talons, cuir, latex...